Occitanie

Le Forum en Occitanie a eu lieu les 17 et 18 novembre dernier à Toulouse, à la DRAC, Hôtel Saint-Jean, 32 rue de la Dalbade à Toulouse.

Programme des deux jours 

Jeudi 17 novembre 2016

9h30-12h : Ouverture du forum

- Conférence d’ouverture : 9h30-11h30
Entreprendre dans la culture en région Occitanie : environnement et enjeux
Nouvelle région, grandes métropoles, les reconfigurations territoriales ouvrent de nouveaux espaces de dialogue et de projets pour la filière culturelle, actrice du développement local. Dans ce nouvel environnement, quelles sont les opportunités pour stimuler et soutenir les initiatives entrepreneuriales ? Quelles sont ou seront les acteurs, les outils et les ressources pour accompagner la filière culturelle dans son développement économique ?
 
Modération : Yvan Godard (Réseau en scène Languedoc-Roussillon, Montpellier)
Intervenants : Laurent Roturier (Directeur des affaires culturelles de la région Occitanie), Dominique Faure (Vice-présidente de Toulouse Métropole en charge du Développement économique), Fredy Ficarra (Club Ecoter Economie et Territoire, Albi)
La place du numérique dans l’économie moderne

- Conférence : 11h30-12h
La place du numérique dans l’économie moderne
 
Par Jean Tirole, Prix Nobel d’Economie 2014, Président de Toulouse School of Economics (TSE) et Président du Comité de Direction de l’Institute for Advanced Study in Toulouse (IAST)

14h30-16h30 : trois sessions au choix

-Table-ronde 14h30-16h30
Opérations d’aménagement urbain : un nouveau marché pour les entrepreneurs culturels ?
Les opérations d’aménagement urbain ont souvent été l’occasion d’interventions artistiques où se sont régulièrement appuyées des modalités artistiques pour travailler « l’esprit des lieux ». Depuis peu, maîtres d’œuvre et maîtres d’ouvrage ont entrepris une révolution silencieuse qui ouvre de nouvelles perspectives aux acteurs culturels, si ces derniers comprennent et acceptent les objectifs poursuivis par les commanditaires. L’enjeu de cette table ronde est de poser un état des lieux en la matière et d’entendre les acteurs de l’aménagement s’exprimer eux-mêmes sur leurs besoins.
Proposé et animé par Samuel Aubert (Les Siestes Electroniques, Toulouse)
Intervenants : Jules Messaud (Bellastock, Paris et Atelier tout terrain, Toulouse), Hélène Salmon (EPA Euratlantique, Bordeaux)

-Table-ronde 14h30-16h30
Comment les incubateurs « généralistes » accompagnent-ils les projets culturels ?
Alors que des outils spécifiques pour la culture commencent à se mettre en place, il nous a semblé intéressant d’échanger avec des incubateurs et accélérateurs d’entreprises dits généralistes qui accompagnent chaque année des projets de créations d’entreprise dans toutes les filières, parmi lesquelles figurent quelques entreprises culturelles.
Comment ces incubateurs appréhendent-ils les projets culturels ? Quelles sont leurs forces et faiblesses ? Pourquoi ne sont-ils pas plus nombreux ? Qu’est-ce qui sépare un entrepreneur culturel d’un entrepreneur d’une autre filière ? Comment ces incubateurs accompagnent-ils les projets culturels et comment voient-ils le développement d’outils dédiés à leur incubation et à leur accélération ?
Proposé et animé par Sébastien Paule (Illusion & macadam et Mouvement des entrepreneurs sociaux)
Intervenants : Anne-Laure Charbonnier (directrice de l’incubateur Midi-Pyrénées, Toulouse), Matias Estaňo (Starter La Mêlée, Toulouse), Nidal Aharchli (Alter’Incub, Montpellier), Bruno Marchesson (Via Fabula, Toulouse)

- Atelier 14h30-16h30
Pour mener à bien leurs activités, les organisations culturelles doivent recourir à des financements de plus en plus variés. Le prêt est-il une piste envisageable ? Pour quelles entreprises, à quelles étapes de développement, pour quels besoins ?
Cet atelier abordera le prêt participatif (crowdlending) les dispositifs de l’IFCIC pour faciliter le financement bancaire et les avances du CNV pour répondre aux besoins en trésorerie.
Modération : Matthieu Miegeville (Jerkov Musiques, Toulouse)
Intervenants : Pierrette Betto (CNV, Paris), Florent Feuilloley (Cabinet Tonnon Et Associés, membre du Club Thot, Montpellier), Sébastien Saunier (IFCIC, Paris)

16h30-18h30 : trois sessions au choix

- Atelier : 16h30-18H30
Quels modèles économiques pour les développeurs d’artistes ?
Le terme « développeur d’artiste » est apparu récemment pour désigner ce maillon essentiel de la filière musicale qui œuvre à la structuration et à la professionnalisation des projets artistiques. Une place centrale qui contraste avec une fragilité structurelle et économique. Les développeurs d’artistes revendiquent en effet une logique entrepreneuriale, tout en défendant une vision artisanale qui renvoie à une exigence de qualité et à une adaptation aux artistes et aux projets, loin des logiques de standardisation imposées par l’industrie. Quels sont les modèles d’activités observés et leurs problématiques ? Comment les consolider dans un contexte de mutation de la filière musicale et des financements culturels ?
Cet atelier s’appuiera sur l’étude parue en 2016 sur les développeurs d’artistes de la région Occitanie menée par Avant-Mardi et le RCA (Réseau de Coopération des Acteurs des Musiques Actuelles en Languedoc Roussillon).
Intervenants : Alexandre Barthès (Avant-Mardi, Toulouse), Kalagan (SCIC Ulysse Maison d’Artistes, Onet-le-Château)

- Table ronde : 16H30-18H30
Reprise et transmission des entreprises culturelles, de  véritables opportunités ?
Une étude de 2015, pour le ministère de la Culture et de la Communication, a pointé les difficultés liées à la reprise et la transmission des entreprises culturelles dues à la revendication d’une vision artistique propre et, parfois, au manque de structuration du secteur. Moins fréquente que dans les secteurs traditionnels, la reprise d’une entreprise offre pourtant de meilleures perspectives de développement qu’une création d’entreprise ex-nihilo. Dans un secteur où un nombre important de structures sont dirigées par des seniors nés entre 1945 et 1954, cette question est essentielle à la préservation des emplois et des compétences, ainsi qu’à la valeur ajoutée de ces entreprises.
Témoignage et étude de cas de deux reprises pour comprendre comment favoriser, transmettre ou reprendre une entreprise de la culture.
Modération : Emily Lecourtois (MA Sphère)
Intervenants : Jean-Marie Fraysse (La Claranda, Serres), Jérémy Breta et Annie Mahot (American Cosmograph, Toulouse)

- Atelier : 16H30-18H30
Créer des campagnes digitales avec le CNV
Dans le cadre de son offre média, le CNV, Centre national de la chanson des variétés et du jazz, propose à ses affiliés une nouvelle solution digitale de promotion de leurs spectacles grâce à des campagnes web géolocalisées.
Démonstration de la plateforme www.campagnes-digitales.cnv.fr et de son utilisation pour concevoir vos campagnes digitales.
Intervenants : Louise Ede (CNV), Marion Gourvennec (Adkeys, Paris)


Vendredi 18 novembre 2016

9h30-12h : trois sessions au choix

- Table ronde : 10h-12h
Culture : quelles retombées pour l’économie locale ?
La corrélation entre les initiatives culturelles et le développement économique local fait l’objet d’études de plus en plus fréquentes. Quelle est la nature des retombées  et comment les mesurer ? Comment mettre en évidence les impacts positifs à long-terme des activités culturelles ? Réponses avec des experts et exemples de plusieurs secteurs d’activités.
Modération : Yasmine Carlet (MA Sphère)
Intervenants : Josiane Bled (Ciné 32, Auch), Karim Guerch (Reg’Arts, Toulouse), Jean-Louis Guy (professeur d’économie, Sciences Po Toulouse et Toulouse School of Economics), Rebecca Siry (docteur en Sciences de l’Information et de la Communication et responsable du master Management des Activités Culturelles et Créatives, Toulouse Business School)

- Atelier : 10h-12h
Mettre en œuvre une stratégie de marketing digitale
Qu’est-ce qu’une stratégie digitale ? Quelles ressources financières et humaines allouer au marketing digital ? Comment se saisir des avantages du numérique pour vendre des produits et des services, attirer les publics, faire rayonner les projets ? Panorama des outils existants, ciblage et création des contenus.

Animé par Julien Roche (Le Sucre, Lyon)

- Atelier : 10h-12h
Les opportunités de développement dans le cadre de l’open data culturel
La loi pour une République numérique du 7 octobre 2016 s’inscrit dans le mouvement d’ouverture des données dites Open Data. L’utilisation et l’intégration de ces données dans des services et des projets générateurs d’activités représentent de vraies opportunités pour les entrepreneurs de culture. Mais comment entrer dans l’open innovation ?
Etat des lieux des démarches d’ouverture en cours et exemples de projets innovants, avec des acteurs publics et des entrepreneurs culturels.

Atelier proposé par Avant-Mardi
Modération : Guillaume Gouzy (Avant-Mardi, Toulouse)
Intervenants : Sandrine Mathon (Mairie de Toulouse et Toulouse Métropole), Fabien Moguen (Open Data Lab Occitanie), Etienne Kemlin (Festik)

12h : restitution et clôture

13h : temps convivial